C’est lors d’un séjour à Bamako que Dom Peter se souvient à voir vu en ville des affiches annonçant « Fatim Kouyaté » live trio acoustique.

Et c’est durant leur première tournée Midnight Ravers en Europe que celui ci suggère, et ceci afin de se produire dans des lieux plus intimistes, de reprendre la formule en trio avec Madou « Sidiki » Diabaté (Kora) et Assaba Dramé (ngoni) ses compagnons d’alors.

Le résultat est immédiat, magique et le public conquis ! Un grand moment d’émotions et virtuose du répertoire traditionnel mandingue.

MADOU SIDIKI DIABATE

Né et vit actuellement à Bamako - Mali - 34 ans

 

Il a commencé la kora à 3 ans. Son premier concert à Africolor en tournée avec son père et sa mère à 11 ans .. Le monstre sacré de la Kora  : Madou «Sidiki » Diabaté !

Si il fallait encore le rappeler MSD, est le frère de Toumani Diabaté, l’oncle de la jeune star Sidiki Diabaté. Le joueur de kora officiel de Salif Keita qui ne tarit pas d'éloge sur son musicien.

A tout juste trente ans Il fait partie de la nouvelle génération de musicien qui écrivent la nouvelle histoire du « tradi-moderne » avec talent et humilité.

Detenteur d’une tradition multiséculaire (71 ème génération de joueur de kora dans la famille Diabaté) il travail sans relâche pour enrichir son répertoire et inscrire la musique mandingue dans la modernité à travers ses différents projets et ses travaux dans la musique électronique (Midnight Ravers). Madou a appris comme il dit avec « le vieux »  : Sidiki Diabaté la 1ère grande star de la Kora avec Djeli Madi Sissoko ( le père de Ballaké). Son talent est immense.

FATIM KOUYATE

Née et vit actuellement à Bamako - Mali - 29 ans

 

Fatim à commencé sa carrière très jeune et a enchainé les projets sur Bamako au début des années 2000

Du traditionnel en allant jusqu’au Hip hop avec ses amis d’alors elle enchaine les featuring dans le milieu du rap au Mali .

En 2010, sa carrière prend un tournant décisif quand Rokia Traoré lui demande de la rejoindre sur ses tournées et les albums « Tchamantché » et « Beautiful Africa » . Fatim apprend énormément tant au niveau technique que professionnel.

Elle traversera régulièrement les USA, l’Australie, passera par Londres et l’Europe du nord maintes fois durant ces quatre années de tournées intensives.

Elle en tire une solide expérience et la maitrise de sa voix devient impressionnante. La maturité et l’amplitude sont exceptionnelle.

En 2015 elle décide de se concentrer sur sa carrière et ses nombreux projets - Elle rencontre Dom Peter avec qui elle fonde le projet électronique Midnight Ravers et qui deviendra son agent et son producteur. Ils enchainent les tournées en Europe et en Afrique de l’ouest. En parallèle Fatim travaille sur des bandes originales pour la TV, des synchro et de nombreux featuring prestigieux au Mali jusqu’à fin 2016.

Elle est actuellement concentrée sur l’écriture de ces nouvelles chansons et la préparation d’un premier album à venir sous nom.

 

ASSABA DRAME

Né et vit actuellement à Bamako - Mali - 34 ans

 

Descendant d’une grande lignée de griots et fils de Mama Dramé - célèbre joueur de n’goni de l’Ensemble Instrumental du Mali (avec le père de Madou)  - Assaba est un musicien international incontournable à Bamako, reconnu par ses pairs.

 
Il rencontre Manjul en 2010, et participe à de nombreux projets au sein du studio Humble Ark, avec André Sampaio, Danakil, Mariam Koné et Midnight Ravers.

 

Toujours à la recherche d’innovation, il n’a de cesse de faire évoluer son instrument en l’électrifiant, lui ajoutant des pédales d’effets ou des sonorités électroniques avec l’utilisation de capteurs midi.

Il revient actuellement de deux très longues tournées qui l’ont amené des USA au Japon.

Web design : Machin Machine // © 2017 All Rights Reserved

Dessins : Emmanuel Prost // Midnight Ravers // © 2017 All Rights Reserved